Blog / Bulletin d’information

Asphalt with arrows.

La vision de votre service extérieur est-elle une atteinte à la vie privée ?

blog-privacyschending
La mise en œuvre de notre boîte noire fournit énormément de données que vous pouvez ensuite utiliser pour optimaliser le planning et l’organisation de l’administration. Les clients avec lesquels je parle, me posent souvent des questions sur la vie privée. Le suivi des véhicules est rapidement perçu comme un contrôle des employés. Un sentiment de Big Brother.

La vie privée… existe-t-elle encore ?

Il semblerait que la vie privée soit une notion dépassée. Nous laissons des traces numériques un peu partout. Pour parler franchement… ces traces sont utilisées par des entreprises pour découvrir vos préférences et accorder ainsi leurs publicités et leurs produits sur votre personne. C’est le cas de figure le plus positif. Nous savons désormais avec le Wikileaks et l’affaire de la NSA que nous sommes également surveillés par les pouvoirs publics. Pour certaines personnes, ces développements ne sont pas néfastes : « Pourquoi s’en faire quand on n’a rien à cacher ? ». L’autre camp n’a pas envie que les pouvoirs publics et les entreprises contrôlent nos faits et gestes en ligne.

Le but des données

Apple collecte nos données de localisation par l’intermédiaire du GPS de notre smartphone. Personne ne sait vraiment pourquoi. Le but de notre Blackbox est clair : avec les données, nous souhaitons optimaliser l’entreprise. Lors de l’encadrement de nos implémentations, je remarque qu’il est essentiel de faire preuve de transparence envers le personnel. L’employé n’a plus besoin de remplir de petits mots et le nombre d’erreurs a baissé. Les plannings sont plus faciles à faire et la gestion de l’entreprise est plus flexible. Au final, je ne rencontre jamais de résistance. Le but est clair.

Qu’en est-il chez vous ? La vie privée est-elle à l’ordre du jour dans votre entreprise ?